Annonce de la fin du support du 32 bits dans Ubuntu et réponse de Valve

Pour les prochaines versions, Canonical annonce la fin du support de l’architecture 32 bits dans Ubuntu. Valve répond à cette annonce.

Mise à jour du 25 Juin 2019 : Canonical revient partiellement en arrière sur cette annonce.

Fin du support du 32 bit pour Ubuntu

Cela faisait déjà quelques versions que Canonical, l’entreprise derrière Ubuntu, s’éloignait de l’architecture 32 bit ou i386. Déjà, avec Ubuntu 17.10 puis Ubuntu 19.04, Canonical ne proposait plus ni ISO d’installation, ni mise à niveau pour les architectures 32 bits.

Mais cette fois, l’annonce de Canonical concerne la fin du support du 32 bits dans Ubuntu 19.04 et certainement les versions suivantes. En clair, cela signifie qu’aucune bibliothèque logicielle 32 bits ne sera intégrée dans les futures versions de la distribution. Et les dépôts officiels ne proposeront plus de paquets 32 bits.

Vous imaginez bien qu’une telle annonce va faire grincer des dents utilisateurs, développeurs et d’éditeurs de logiciels…

Réponse de Valve : Steam ne supportera plus les futures versions de Ubuntu

D’ailleurs, ça n’a pas tardé. Pierre-Loup Griffais, développeur chez Valve, répondait ce week-end via Twitter à cette fin annoncée du support du 32 bits dans Ubuntu :

Le client Steam ne supportera plus les prochaines versions de la distribution. Ils ne recommanderont plus Ubuntu. De plus, ils vont à présent se concentrer sur une distribution différente à supporter. Mais cette dernière reste encore à déterminer.

Tweet réponse Pierre-Loup Griffais (valve) suite annonce ‏fin support du 32 bit dans Ubuntu

Il faut savoir, que si vous vouliez jouer sous Linux, le choix de Ubuntu était fortement recommandé. Le client Steam est disponible sur les dépôts d’Ubuntu. Ou bien, vous pouvez télécharger un paquet .deb directement sur le site de la plateforme. Et aussi, depuis août 2018, avec Steam Play, vous pouvez même jouer, sous Linux, à des jeux auparavant uniquement réservés à Windows…

Mais, l’annonce de la fin du support du 32 bits dans Ubuntu remet donc en question le choix de support de cette distribution. En effet, pour faire fonctionner certains jeux, Steam a besoin que certaines librairies 32 bits soient présentes dans le système d’exploitation. Sauf qu’à partir de Ubuntu 19.10, ça sera fini.

Aussi, certains, en réponse au message de Pierre-Loup Griffais, suggèrent l’utilisation du format Flatpak pour distribuer et installer Steam et ses jeux. Ainsi, ils seraient indépendant d’une distribution spécifique. Ça rappel le projet Winepak qui permet de jouer, de manière officieuse mais fonctionnelle, à certains jeux Blizzard sur leur plateforme Battle.net.

Enfin, en attendant de voir comment tout cela évolue, un choix judicieux est de rester sur Ubuntu 18.04 ou dérivés. Son support ne se terminera qu’en 2023. Et d’ici là tout peut encore arriver…

Aussi sachez que pour le projet Debian, il n’est pas question d’abandonner l’architecture 32 bits pour ces prochaines versions.

Pour aller plus loin

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.