Comment installer Keepass sur Ubuntu

Installer Keepass sur Ubuntu

Keepass est un très bon gestionnaire de mots de passe sous licence Libre (GPL-2.0). Initialement, il est conçu pour Windows. Toutefois, il est aussi possible de l’installer et de l’utiliser sous Linux et donc sur Ubuntu.

Installer Keepass sur Ubuntu

Keepass  est programmé en C#, un langage de programmation de Microsoft inclus dans la plateforme de programmation Microsoft .NET. Cette plateforme est portée sous Linux (et macOS) grâce à Mono qui est sous licence Libre (GNU GPL, GNU LGPL ou X11 selon les éléments). Ainsi, il devient possible d’installer ce gestionnaire de mots de passe sous Linux.

Les paquets mono nécessaires à Keepass s’installent automatiquement via les dépendances lors de l’installation de Keepass. Mais certains plugins (entre autre pour l’intégrer à Firefox) peuvent avoir besoin de librairies non installées ainsi. Alors, je recommande d’installer le paquet mono-complete qui installera toutes les librairies mono et ainsi évitera des problèmes…

Puis, pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités de Keepass, il faut aussi installer le logiciel xdotool (site web du projet). Ce paquet est, entre autre, nécessaire pour la fonction Exécuter la saisie automatique.

Installer Keepass sur Ubuntu depuis les dépôts officiels

Keepass se trouve directement sur les dépôts officiels des différentes versions de Ubuntu. Par contre, la version installée ne sera pas forcément la dernière sortie… Par exemple :

  • pour Ubuntu 16.04, Keepass est en version 3.32 sur les dépôts officiels
  • pour Ubuntu 18.04, Keepass est en version 3.38 sur les dépôts officiels
  • et pour Ubuntu 20.04, Keepass est en version 3.44 sur les dépôts officiels

Enfin, pour installer Keepass avec les deux autres paquets précédemment présentés, ouvrez un terminal, puis entrer la commande suivante :

sudo apt install keepass2 mono-complete xdotool

Installer Keepass sous Linux Mint depuis un PPA

Les PPA sont des dépôts faciles à ajouter à vos sources de logiciels. Ils permettent d’avoir des versions plus récentes d’un logiciel.

Pour Keepass, il existe le PPA : ppa:jtaylor/keepass. Pour l’ajouter à vos sources de paquet, dans un terminal, exécutez les commandes suivantes :

sudo add-apt-repository ppa:jtaylor/keepass

Février 2021 : Le PPA ppa:jtaylor/keepass (jusqu’à présent officiellement recommandé) ne semble plus mis à jour depuis Juin 2020. Toutefois, pour avoir les dernières versions, le PPA ppa:ubuntuhandbook1/Keepass2 (temporaire et officieux) permet d’avoir les dernières versions du logiciel.
Il peut s’ajouter en remplacement du précédent avec la commande :

sudo add-apt-repository ppa:ubuntuhandbook1/keepass2

Par contre pour le moment, il n’est à utiliser qu’à vos risques et périls !

Puis mettez à jour la liste des logiciels :

sudo apt update

Vous pouvez maintenant installer la dernière version de Keepass2 en utilisant la même ligne de commande que précédemment.

sudo apt install keepass2 mono-complete xdotool

Désinstaller Keepass sur Ubuntu

Pour désinstaller Keepass, dans un terminal, faite tout simplement :

sudo apt remove keepass2

Vous pouvez remplacer remove par autoremove pour supprimer les dépendances de Keepass plus utiles dans le système.

Passer Keepass2 en français

Pour cela aller à l’adresse suivante : https://Keepass.info/translations.html et téléchargez le fichier compressé pour la langue française. Puis décompressez le.

  • Pour les versions antérieures à 2.38 :

Copiez le fichier french.lngx à la racine du dossier d’installation de Keepass2. Vous pouvez le faire avec la ligne de commande suivante :

sudo cp chemin_vers_le_fichier/french.lngx /usr/lib/keepass2/

chemin_vers_le_fichier : à remplacer par le chemin vers le fichier lngx (exemple : ~/Télécharements s’il est dans votre dossier Téléchargements).

  • Pour la version 2.38 et supérieures :

Il faut créer un dossier Languages dans le dossier d’installation de Keepass2. Ce que vous pouvez faire avec la commande suivante

sudo mkdir /usr/lib/keepass2/Languages

Puis copiez le fichier french.lngx dans le dossier Languages.

sudo cp chemin_vers_le_fichier/french.lngx /usr/lib/keepass2/Languages

chemin_vers_le_fichier : à remplacer par le chemin vers le fichier lngx (exemple : ~/Télécharements s’il est dans votre dossier  Téléchargements)

Alors, lancez Keepass2, et rendez-vous dans le menu View > Change Language...

Menu pour changer la langue de Keepass

Cliquez sur French pour sélectionner cette langue. Si le français n’apparaît pas dans la liste, c’est que vous n’avez pas copié le fichier french.lngx au bon endroit.

Sélectionner la langue voulue dans Keepass

Et redémarrez Keepass.

redémarrer Keepass pour appliquer la nouvelle langue séléctionnée

Maintenant, l’interface de Keepass est en français. 🙂

Avoir Keepass dans barre de notification (facultatif)

Suivant la version de Keepass installée et l’environnement de bureau utilisé, l’intégration de Keepass dans la barre de notification est, de base, plus ou moins parfaite ou possible. Par exemple :

  • Sur Ubuntu ou Ubuntu Budgie 20.04, Keepass, par défaut, n’est que dans le dock et disparaît quand on veut le réduire dans la barre de notification…

Pour améliorer ou corriger cela, il existe des plugins proposés par Keebuntu. Sur Ubuntu, ces plugins peuvent s’installer depuis le PPA : ppa:dlech/keepass2-plugins. Pour ajouter ce PPA à vos sources de paquets, faites :

sudo apt-add-repository ppa:dlech/keepass2-plugins

et mettez à jour votre cache APT :

sudo apt-get update

Ce dépôt PPA permet aussi d’installer d’autres plugins Keepass comme le plugin keepass RPC qui permet d’utiliser le gestionnaire de mot de passe avec Firefox ou Chrome (Chromium).

Puis, en fonction de votre environnement de bureau et de vos goûts, installez le paquet du plugin qui vous convient.

Mais attention à n’en installer qu’un seul à la fois pour ne pas avoir de conflit.

Si, pendant l’installation, vous aviez laissé ouvert Keepass, pensez à le redémarrer (Exit) Keepass pour que le plugin soit pris en compte.

Plugin Status Notifier

Permet d’avoir Keepass dans la barre de notification sur Ubuntu.

Keepass dans la zone de notification de Ubuntu 20.04
Keepass dans la zone de notification de Ubuntu 20.04

Mais fonctionne aussi les variantes officielles de la distribution.

Fonctionnement

Le clic gauche ou droit de la souris sur l’icône dans la barre de notification fait apparaître un menu. Puis, choisir Envoyer/Retirer de la zone de notification.

Installation

Faites dans un terminal :

sudo apt install keepass2-plugin-status-notifier

Désinstallation

Faites dans un terminal :

sudo apt remove keepass2-plugin-status-notifier

Plugin Classic Tray Icon

Ne fonctionne pas avec Ubuntu, mais convient très bien avec ses variantes comme Xubuntu, Lubuntu,…

Fonctionnement

Le clic gauche de la souris affiche la fenêtre de Keepass, le clic droit affiche le menu.

Installation

Faites dans un terminal :

sudo apt install Keepass2-plugin-tray-icon

Désinstallation

Faites dans un terminal :

sudo apt remove Keepass2-plugin-tray-icon

Pour aller plus loin

et mes tutoriels pour :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

  1. Bonsoir,

    Superbe article, il est rare de voir des tutos aussi bien expliqué.

    Keepass est une très bonne alternative à LastPass, 1Password… etc.
    Il y a aussi Bitwarden une très bonne alternative, puisque ce dernier propose un espace sécurisé dans un cloud (gratuit pour les particuliers, une version payante ou en auto-hébergement).
    Mais je préfère de loin KeepassXC (gratuit et open-source publié sous la licence libre GPL v2).

    Merci beaucoup pour cet article.

    1. Bonjour JFmbLinux,

      Merci pour votre message.

      Petite précision sur pourquoi je préfère Keepass à KeepassXC (bien que ce dernier soit très bien aussi) : il est audité car utilisé dans les administrations françaises et européennes.
      Par exemple, il a récemment fait l’objet d’un bug bounty financé par l’europe. Le fait qu’il est ce genre d’attention apporte une garantie supplémentaire pour s’assurer que nos mots de passe sont en sécurité lui. 🙂
      Malheureusement, à ma connaissance, KeepassXC n’a pas encore eu ce genre d’attention… Mais ça n’enlève rien à sa qualité et son code open-source permet à toute personne ayant les compétences de l’auditer aussi…

      Quand aux autres, tout est dit quand on précise qu’ils sont propriétaires donc avec un code fermé, et personnellement j’évite…

      Cordialement