Fedora 28 est disponible à l’installation

Quelques jours après la sortie d’Ubuntu 18.04, c’est au toujours du projet Fedora de sortir la nouvelle version de la distribution qu’il développe. Fedora 28 est disponible à l’installation depuis le 1 mai. En voici un tour rapide.

Pour ceux qui la découvre, Fedora est une importante distribution communautaire. RedHat sponsorise aussi son développement. Elle y bénéficie de deux versions par an. Ces versions ont du support pendant environ un an.

De plus, les développeurs du projets Fedora essaient de toujours d’inclure les dernières nouveautés logiciels disponible pour chaque nouvelle version. Ainsi, les utilisateurs peuvent profiter des dernières nouveautés et innovations techniques apportées par la communauté du libre.

Les nouveautés principales de Fedora 28 Workstation

Noyau Linux 4.26 et GNOME 3.28

Donc c’est sans surprise que la version retenu pour le noyau Linux soit la 4.26 (sortie à la mi-avril) et que l’environnement de bureau par défaut soit GNOME 3.28 (sortie en mars).

Ainsi, la distribution bénéficie de nombreuses améliorations comme :

  • une meilleure gestion de l’autonomie sur les ordinateurs portables équipés en processeur Intel.
  • l’intégration de la norme Thunderbolt 3 (concurrente de l’USB), présente sur de plus en plus les ordinateurs récents
  • Et des dernières nouveautés des applications venues avec GNOME 3.28

On peut noter aussi l’intégration dans le noyau des pilotes invités de VirtualBox. Ainsi, si voulez tester cette distribution en virtuel, plus besoins de les installer manuellement et vous aurez accès dès l’installation, par exemple, à la gestion de l’écran.

Des changements à l’installation

Avec Fedora 28, le projet Fedora adopte, comme Ubuntu, la désactivation par défaut du compte root. Ainsi lors du premier redémarrage après installation, vous créerez un premier utilisateur qui sera super-utilisateur et qui profitera de ces droits avec sudo.

A noter aussi que lors de l’installation, la configuration du nom de machine disparait.

Des dépôts tierces activables facilement sans avoir à les ajouter

Autre nouveauté notable de Fedora 28, c’est l’accès facilité à certains dépôts tiers proposant des paquets dont le code est fermé. Il n’y qu’à les activer, ce qui est proposé de base lors de la première ouverture du gestionnaire de logiciel de GNOME.

Fedora 28 - Accès dépôts tiers

Et ainsi vous pourrez installer simplement Google Chrome, des drivers propriétaires pour carte graphique Nvidia ou le client Steam (jeux)…

Pour en savoir plus

Vous pouvez lire la liste complète des nouveauté de cette version sur le wiki Fedora (en anglais) et là télécharger ici.

Vous pouvez aussi consulter le site de la communauté francophone de Fedora.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.