Comment désactiver le microphone dans Ubuntu ou Linux Mint ?

Désactiver le microphone dans Ubuntu ou Linux Mint

Votre ordinateur a un micro intégré ? Voici comment couper ou désactiver le microphone sous Linux (Ubuntu ou Linux Mint) de manière logicielle.

Introduction

Pour désactiver un microphone, le plus simple est de le débrancher. Ainsi on est sûr qu’il ne capte plus rien… Or, sur un ordinateur portable avec microphone intégré, impossible de le faire. Par contre, il est toujours possible de le désactiver de manière logiciel.

Une solution consiste à couper l’entrée micro (pas son écoute), ce qui revient à la désactiver. Cela se fait généralement par l’interface graphique, dans les paramètres Son de la distribution. Mais, il est aussi possible de le faire dans un terminal.

Cependant, sur un ordinateur portable, le microphone peut être lié à la webcam intégrée. Alors pour le désactiver, il suffit de désactiver la webcam. N’hésitez pas à consulter le tutoriel : Comment désactiver la Webcam dans Ubuntu ou Linux Mint pour plus de détail.

Enfin une autre solution, un peu radicale, consiste à désactiver la carte son. Par contre, dans ce cas là, certes le microphone sera désactivé, mais aussi les autres entrées/sorties audio. Et vous n’entendrez rien lors de la lecture d’un fichier ou un flux sonore…

Activer/Désactiver le microphone dans Ubuntu ou Linux Mint par l’interface graphique

Activer/Désactiver le microphone dans Ubuntu (> 18.04) par l’interface graphique

Allez dans le panneau des Paramètres système

Ubuntu - Accès aux paramètres système

Puis dans Son (1), passez à l’onglet Entrée (2).

Ubuntu - Accès aux paramètres son

Alors sélectionnez l’entrée micro (1) et désactivez la en dévalidant le bouton la droite de son volume (2).

Ubuntu - Paramètres entrée micro

 

Si vous avez plusieurs entrées micro, refaites l’opération sur chacune d’entre elles.

Pour réactiver le micro, il suffit de revalider les entrées précédemment désactivées.

Pour le contrôle, un vu-mètre permet de savoir si votre micro capte ou non des sons. Si le micro est actif et que vous parlez devant, alors vous verrez le niveau de l’indicateur varier.
Mais attention, ce niveau tient compte du réglage de volume sur l’entrée. Aussi avant de faire le test, je recommande de le pousser au maximum.

Vu-mètre pour contrôler l'entrée micro dans Ubuntu
Vu-mètre pour contrôler l’entrée micro dans Ubuntu

Activer/Désactiver le microphone dans Linux Mint par l’interface graphique

Pour Linux Mint Cinnamon

Le plus rapide est de faire un clic droit de souris sur l’icône de volume dans le tableau de bord. Alors vous pourrez désactiver le microphone directement.

Désactiver le microphone depuis tableau de bord de Linux Mint Cinnamon

Sinon, une autre possibilité est d’aller dans les Paramètres système puis Son.

Linux Mint - Paramètres système - Son

Un accès direct aux paramètres du son peut se faire aussi directement depuis le tableau de bord.
Linux Mint - Accès direct paramètres son

Passez à l’onglet Entrée (1).

Linux Mint - Paramètres son

Puis, sélectionnez l’entrée micro (1) et cliquez sur le haut-parleur (2) pour la désactiver.

Linux Mint - Paramètres son - entrée micro

Si vous avez plusieurs entrées micro, refaites l’opération sur chacune d’entre elles.

Pour réactiver le micro, revalidez l’entrée précédemment désactivée.

Pour Linux Mint MATE

Allez dans le Centre de contrôle puis cliquez sur Son :

Linux Mint Mate - Centre de contrôle - Son

ou faites un clic droit de la souris sur l’icône de Volume du tableau de bord puis Préférences du son :

Linux Mint MATE - Tableau de bord - préférences du son

Alors, dans la fenêtre des Préférences du son, passez à l’onglet Entrée (1), vérifiez d’avoir bien sélectionné l’entrée microphone (2) et mettez son volume en sourdine (3).

Linux Mint MATE - Préférences du son - entrée microphone

Si vous avez plusieurs entrées micro, refaites l’opération sur chacune d’entre elles.

Pour réactiver le micro, revalidez l’entrée précédemment désactivée.

Pour Linux Mint XFCE

Cliquez sur l’icône de volume dans le tableau de bord. Vous pourrez alors désactiver le microphone.

Linux Mint XFCE - désactiver le microphone depuis tableau de bord

Sinon la désactivation du microphone peut aussi se faire depuis le Contrôle de Volume.

Mixeur audio… permet d’y accéder. Sinon passez par Menu > Multimédia > Contrôle de volume PulseAudio :

Linux Mint XFCE - accès au contrôle de volume par le menu

Alors, passez à l’onglet Périphériques d’entrée (1), vérifiez que le port est bien le microphone (2) et désactivez le (3).

Linux Mint XFCE - Contrôle du volume - Microphone

Si vous avez plusieurs entrées micro, refaites l’opération sur chacune d’entre elles.

Pour réactiver le micro, revalidez l’entrée précédemment désactivée.

 

Pour le contrôle, un vu-mètre (sauf dans Linux Mint XFCE) permet de savoir si votre micro capte ou non des sons. Si le micro est actif et que vous parlez devant, alors vous verrez le niveau de l’indicateur varier.
Mais attention, ce niveau tient compte du réglage de volume sur l’entrée. Aussi avant de faire le test, je recommande de le pousser au maximum.

Vu-mètre pour contrôler l'entrée micro dans Linux Mint
Vu-mètre pour contrôler l’entrée micro dans Linux Mint Cinnamon

Désactiver le microphone dans Ubuntu ou Linux Mint dans un terminal

Dans Ubuntu ou Linux Mint, la communication avec la carte son s’appuie sur un sous-système du noyau appelé ALSA (Advanced Linux Sound Architecture). En plus de fournir les pilotes, ALSA propose aussi des utilitaires utilisables dans un terminal. Parmi ces derniers, celui qui nous intéresse est alsamixer. Il permet de contrôler les volumes des différents canaux audio d’une carte son. Il est, en principe, présent de base dans Ubuntu et Linux Mint. Sinon pour l’installer, faites :

sudo apt install alsa-utils

Pour le lancer, faites dans un terminal :

alsamixer

Alsamixer

Son utilisation se fait avec le clavier. Voici les raccourcis utiles :
F6 permet de choisir la carte son dans le cas ou vous en avez plusieurs
F3 permet l’accès aux réglages des sorties audio [lecture]
F4 permet l’accès aux réglages des entrées audio [capture]
F5 permet l’accès aux réglages de tous les canaux
permettent de naviguer entre les différents canaux
permettent de monter ou descendre un volume
Espace permet d’activer ou désactiver un canal.
Esc ou Échap permet de quitter l’application

Commencez par choisir la carte son avec F6.

Alsamixer - Choix carte son

Puis faites F4 pour accéder aux réglages des entrées de la carte son.  Puis, sélectionnez l’entrée Capture.

Alsamixer - capture

Alors, faites Espace pour la activer/désactiver l’entrée.

Enfin, faites Échap pour quitter.

Désactiver la carte audio dans Ubuntu ou Linux Mint

Pour désactiver complètement la carte audio, il est possible de modifier la configuration de démarrage en indiquant au système de ne pas charger le pilote de cette dernière. Cela se fait dans le fichier /etc/modprobe.d/blacklist.conf.

Pour sauvegarder le fichier avant de le modifier, vous pouvez faire :

sudo cp /etc/modprobe.d/blacklist.conf /etc/modprobe.d/blacklist.conf.bak

et pour le restaurer, faites l’opération inverse :

sudo cp /etc/modprobe.d/blacklist.conf.bak /etc/modprobe.d/blacklist.conf

Pour connaître le pilote utilisé par votre carte son, dans un terminal, faites :

cat /proc/asound/modules
Commande Linux pour connaitre le pilote utilisé par la carte son
Exemple d’utilisation de la commande : ici le pilote est snd_hda_intel

Puis, pour éditez le fichier /etc/modprobe.d/blacklist.conf, faites :

sudo nano /etc/modprobe.d/blacklist.conf

ou, si vous êtes dans une session graphique :

sudo xdg-open /etc/modprobe.d/blacklist.conf

xdg-open ouvrira l’éditeur de texte par défaut de votre distribution (gedit pour Ubuntu, Xed pour Linux Mint, etc.)

Alors, ajoutez les lignes suivantes après les avoir adaptées :

# Désactivation de carte son au démarrage 
blacklist <nom_du_pilote_de_la_carte_son>
Blacklist carte son
Fichier blacklist.conf avec le pilote snd_hda_intel de l’exemple précédent

Enfin, sauvegardez et redémarrez votre ordinateur pour que la configuration soit prise en compte.

Avec nano, pour sauvegarder les modifications, faites Ctrl + X (quitter) et répondez O pour confirmer la modification et faites Entrée.

Pour réactiver la carte son, il vous suffira de supprimer ces deux lignes ou de mettre un # devant blacklist <nom_du_pilote_de_la_carte_son> pour passer la ligne en commentaire.

Pour allez plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires

  1. ET Pavucontrol 😀

    Au fait sachant que vos lignes de commandes peuvent être utilisées par des novices, il serait bien d’indiquer comment avant faire une sauvegarde du fichier original.

    1. Bonjour Yann,

      Le contrôle peut se faire avec le vu-mètre de l’entrée micro (article modifié pour que ça soit plus clair…). Et en cas de désactivation de la carte audio, quand on va dans les paramètres son, aucune entrée ne sera plus disponible.

      Aussi, pour tenir compte de votre remarque pour les novices, j’ai ajouté en astuce comment sauvegarder et restaurer le fichier blacklist.conf.

      Cordialement

      1. Bonsoir Le Tux Masqué.

        Vos tutos sont très utiles. Vous êtes un des rares blogueurs encore existant et parlant de petites astuces.
        Si je vous ai fait la remarque sur l’utilité de la sauvegarde, c’est que beaucoup novices tapent les commandes un peu trop rapidement sans connaître leurs effets.

        Perso lorsque j’installe une Ubuntu, Mate en général et en install mini, chez un(e) utilisateur (trice) novice, j’oblige l’utilisateur (trice) à taper le mdp pour toutes les lignes histoire de ne pas planter tout le système.
        http://doc.ubuntu-fr.org/sudo?rev=1261856676#options en 6.2.2 Toujours demander le mot de passe.
        Cela évite les problèmes sur des lignes de commande avec plusieurs fonctions mal recopiées.

        Respectueusement Yann.

      2. Bonjour Yann,

        Merci.

        Et pour les remarques et critiques constructives, je suis toujours preneur. Donc pas de soucis, si vous en avez d’autre 😉

        Pour ma part, je ne suis pas aussi radical quand j’initie des novices à Linux et surtout je leur fais installer et présente Timeshift. Ainsi si ça plante lors de leur essais, ils savent revenir facilement en arrière. 🙂

        Bonne journée