Comment supprimer les runtimes Flatpak inutilisés

Les applications Flatpak sont très consommatrices d’espace disque et pareil pour leurs runtimes… Et lorsque l’on désinstalle une application Flatpak, si les runtimes associés ne sont plus utilisés, ils ne sont pas automatiquement supprimés. Alors voici une astuce pour supprimer rapidement du système ceux devenus inutiles et ainsi récupérer de la place sur son disque dur.

Qu’est-ce que les runtimes Flatpak ?

Les runtimes sont des ensembles de bibliothèques et services essentiels comme D-Bus, GLib, PulseAudio, X11, Wayland, GTK, QT… Ils s’installent comme dépendances avec une application Flatpak.

Et ils peuvent se partager entre plusieurs applications ce qui permet d’avoir des paquets plus petits… Sauf que, certains de ces runtimes peuvent être très volumineux…

Pour lister les runtimes installés, vous pouvez faire :

flatpak list --runtime
flatpak list --runtime
Retour commande : flatpak list --runtime

Ou pour avoir plus de détails (comme connaitre leur taille) :

flatpak list --runtime -d
Liste détaillée des runtimes Flatpak
Liste détaillée des runtimes Flatpak

Par contre, il reste sur le système même quand ils deviennent inutiles (plus aucune application ne les utilise).

Mais, cela peut être pratique de les conserver si vous prévoyez de réinstaller le paquet, que vous n’avez pas une connexion internet très haut débit et que votre disque dur dispose de suffisamment de place…

Supprimer les runtimes Flatpak inutilisées

Un runtime peut se désinstaller en ligne de commande de manière unitaire comme n’importe quelle autre application. Par exemple :

flatpak uninstall org.freedesktop.LinuxAudio.Plugins.TAP

Si le runtime est utilisé, vous serez prévenu d’une erreur et la désinstallation sera annulée :

Impossible de supprimer un runtime utilisé

Ainsi, aucun risque de faire n’importe quoi !

Heureusement, à partir de Flatpak 0.11.8 (publié en juin 2018) une nouvelle commande permettant de désinstaller sans risque les paquets Flatpak inutiles est disponible :

flatpak uninstall --unused
Supprimer runtimes Flatpak inutiles

Cet équivalent à apt autoremove ou dnf autoremove permet en une fois de supprimer du système tous les runtimes (système ou utilisateur) devenus inutiles et ainsi récupérer de la place sur votre disque dur.

Il se peut dans certains cas, que la commande indique ne pouvoir supprimer des runtimes épinglés :

runtime pin

Il faudra les désinstaller manuellement. Par exemple :

flatpak uninstall org.kde.Platform

Vous pourrez alors relancer la commande flatpak uninstall --unused  pour supprimer les runtimes inutiles restant…

suppression runtime pin

Pour aller plus loin

Sur le site de la documentation officielle Flatpak :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.