Audacity veut nous espionner ! Un fork arrive pour le remplacer…

thumbnail-news-audacity

Audacity est un éditeur audio sous licence libre populaire dont la version 3 est disponible depuis mars dernier. Mais peu après la sortie de cette nouvelle version, en mai, il se faisait racheter par une société privée Muse Goup

Jusqu’à là, rien à redire. Cette acquisition pouvait signifier une reconnaissance de la qualité de ce logiciel et peut-être plus de moyens financiers pour le faire évoluer. Mais le 2 juillet dernier, cette société mettait à jour la politique de protection de la vie privée d’Audacity pour y inclure des éléments inquiétants pour l’utilisation des futures versions de ce logiciel.

Audacity va collecter nos données personnelles

En effet, à présent, la nouvelle politique indique clairement :

  • La mise en place d’une télémétrie et d’une collecte de données personnelles dans Audacity comme : l’adresse IP, les rapports de crash, …
  • La possibilité par l’entreprise de revendre ces données à des tiers.
  • Et l’interdiction aux enfants de moins de 13 ans d’utiliser l’application. En effet, la RGPD encadre strictement la collecte de données sur les mineurs.
Audacity desktop privacy notice
Source : https://www.audacityteam.org/about/desktop-privacy-notice/

La communauté réagit en créant un Fork

Bref, il en fallait pas moins pour que la communauté libriste autour d’Audacity réagissent et décide de créer un Fork sur GitHub du logiciel sans tous ces nouveaux éléments qui ne sont pas dans l’esprit libriste.

À ce jour, ce clone n’a pas encore de nom. De plus, son installation n’est pas encore à la portée de tout le monde. Mais, il est déjà prévu, une fois le nom trouvé, de le proposer :

  • sur Chocolatey, un gestionnaire de paquets libre pour Windows comme pour Audacity.
  • sous Linux au format Flatpak.

Puis, j’imagine qu’il sera aussi mis à disposition sur les dépôts des principales distributions Linux…

Tout cela ne va pas sans rappeler la naissance de LibreOffice suite au rachat en 2010 par Oracle de OpenOffice et la mésentente entre la communauté et les nouveaux propriétaires de la suite bureautique. J’espère que l’histoire se répétera et que le clone dépassera l’original !

Donc affaire à suivre. Et, je ne manquerai pas de vous en reparler pour donner plus d’information sur l’évolution de ce clone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.