Comment mettre à jour Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04

thumbnail-tutoriel-ubuntu-upgrade

Bien que Ubuntu 18.04 soit sorti fin avril, la mise à jour depuis Ubuntu 16.04 n’est pas encore proposée via le gestionnaire de mises à jour. Il le sera après la sortie de Ubuntu 18.04.1 en juillet 2018. Mais pour les impatients, voici comment faire pour mettre à jour de Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04.

Avant de commencer à mettre à jour

La mise à jour de Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04, en principe, se passe bien. Mais parfois, il peut arriver que non et vous pourriez perdre vos données personnelles. Donc je vous recommande, avant de commencer, de prendre des précautions.

Tout d’abord, faites une sauvegarde de votre système ou à minima de vos données personnelles (Document, Images, Vidéo,…) qui se trouve dans votre répertoire $HOME. Pour cela, vous pouvez utiliser Timeshift.

Puis, testez la compatibilité et le bon fonctionnement de Ubuntu 18.04 sur votre machine avec une version LiveCD. Et pour cela, démarrez votre ordinateur sur le support d’installation de Ubuntu et choisissez Essayer Ubuntu plutôt que Installer.

LiveCD Ubuntu

Aussi, sachez qu’une fois la mise à jour faite, il n’y a pas de possibilité de revenir en arrière sans devoir refaire une installation complète ou de repartir depuis une sauvegarde faite au préalable.

Mettre à jour de Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04

Pré-requis

  • Avoir un compte administrateur.
  • Avoir une bonne connexion internet. Il y a entre 1 Go et 1,5 Go de données à télécharger.

Préparation de la mise à jour

Avant de commencer à mettre à jour votre système de Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04, il faut vérifier les options de mises à jour. Pour cela, allez dans Logiciels et Mise à jour.

Logiciels et mises à jour
Puis dans l’onglet Mise à jour, vérifiez la configuration de l’option Me prévenir lorsqu’une nouvelle version d’Ubuntu est disponible. Elle doit être sur :

  • Pour les versions prises en charge à long terme. En principe, c’est le choix par défaut. Vous ne serez prévenus quand cas de nouvelle version LTS.
  • ou Pour chaque nouvelle version. Faites ce choix, si vous voulez installer toutes les versions qui sortent entre deux LTS. À ne considérer que si vous êtes un utilisateur avancé.

Logiciels et mises à jour - option mises à jourAussi, assurez vous que votre système est bien à jour. Vous pouvez le faire en lançant le Gestionnaire de mise à jour :

Gestionnaire de mises à jour

Ou tout simplement en utilisant dans un terminal la commande suivante :

sudo apt update && sudo apt dist-upgrade

Et, si besoins, redémarrer votre système.

Gestionnaire de mises à jour - Redémarrage

Mettre à jour de Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 avec l’interface graphique

Ouvrez une invite de commande avec Alt + F2 et entrez la commande :

update-manager -cd

update-manager lance le gestionnaire de mises à jour

-cd vérifie si une nouvelle version est disponible (c) et permet l’installation d’une version en développement (d). Bien que Ubuntu 18.04 ne soit plus en développement, elle sera considérée comme telle, jusqu’à la sortie de la version 18.04.1 (prévu en Juillet 2018) qui intégrera la correction des bugs de jeunesse.

update-manager -cd

Dans la fenêtre du Gestionnaire de mises à jour, cliquez sur Mise à niveau…

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 1 - Gestionnaire de mises à jour - mise à niveau

Entrez votre mot de passe Administrateur.

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 3 - S'authentifier

Puis cliquez sur Mettre à niveau.

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 2 - Gestionnaire de mises à jour - Notes de versionLa préparation de la mise à jour commence :

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 4 - Préparation mise à niveauUne fois la processus de préparation fini, vous pouvez lire le résumer des changements qui surviendront avec la mise à jour :

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 5 - lancer la mise à niveau

Puis faites Lancer la mise à niveau. L’opération peut prendre plus ou moins de temps en fonction de votre connexion internet et la puissance de votre machine.

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 6 - mise à niveau

Si demandé, sélectionnez l’emplacement de GRUB.

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 7 - GRUB

À la fin de l’installation, supprimez les paquets obsolètes.

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 8 - Nettoyage post-installation

Puis redémarrer.

Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 - 9 - Fin

Mettre à jour de Ubuntu 16.04 vers Ubuntu 18.04 en ligne de commande

Ouvrez une fenêtre terminal (Ctrl + Alt + T) et assurez vous d’avoir le paquet update-manager-core installé. C’est le paquet permettant de mettre à jour votre système.

sudo apt install update-manager-core

Puis, pour commencer la mise à jour, faites :

sudo do-release-upgrade -d

L’opération va commencer avec la vérification de la présence d’une nouvelle version suivie de la préparation du système pour à la mise à jour.

Une fois cela fait, vous devez confirmer le démarrage de la mise à jour du système. Tapez o pour commencer ou n pour stopper l’opération.

do-release-upgrade - confirmation mise à jour
do-release-upgrade – confirmation mise à jour

Et la mise à jour commence avec le téléchargement des nouveaux paquets.

Si demandé, sélectionnez l’emplacement de GRUB.

do-release-upgrade - sélection emplacement de GRUB
do-release-upgrade – sélection emplacement de GRUB

Faites o pour supprimer les paquets devenus obsolètes (ou n si vous souhaitez les conserver).

do-release-upgrade - Nettoyage post-installation
do-release-upgrade – Nettoyage post-installation

Et terminez en faisant o pour redémarrer le système.

do-release-upgrade - redémarrage fin
do-release-upgrade – redémarrage fin

Premier démarrage de Ubuntu 18.04 suite à la mise à jour

Lors de votre première connexion, un écran « Quoi de neuf dans Ubuntu » vous accueille avec une présentation de la nouvelle interface. Faites Suivant.

Ubuntu 18.04 premier démarrage - 1
Ubuntu 18.04 premier démarrage – Page 1

Alors, vous pouvez configurer Livepatch. C’est un service permettant de mettre à jour votre ordinateur sans avoir à le redémarrer et nécessitant un compte Ubuntu. Faites Suivant.

Ubuntu 18.04 premier démarrage - 2
Ubuntu 18.04 premier démarrage – Page 2 Livepatch

Puis, décidez si vous voulez activer la collecte de données télémétriques par Canonical ou non. Faites Suivant.

Ubuntu 18.04 premier démarrage - 3
Ubuntu 18.04 premier démarrage – Page 3 – Option collecte

Et fermez la fenêtre en cliquant sur Terminé.

Ubuntu 18.04 premier démarrage - 4
Ubuntu 18.04 premier démarrage – Dernière page

Vous voici avec Ubuntu 18.04.

ubuntu 16.04 vers ubuntu 18.04 - nouveau bureau
Nouveau bureau GNOME dans Ubuntu 18.04

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

19 Commentaires

    1. Bonjour Seb,

      Pour réinitialiser le mot de passe de votre compte, démarrez votre machine en appuyant sur Shift pour faire apparaitre le menu Grub, puis choisissez Options Avancées :

      ubuntu grub

      Alors choisissez Ubuntu... (Recovery mode) généralement en deuxième ligne.

      ubuntu grub option avancee

      Et choisissez Root.

      ubuntu grub root

      Vous aurez accès à un terminal en mode root (administrateur).

      il y a peut-être un problème de droit sur les fichiers du système. Pour corriger cela, faites :

      mount -o rw,remount /

      Puis, réinitialisez votre mot de passe avec :

      passwd nom_utilisateur

      nom_utilisateur est à remplacer par votre nom d’utilisateur. Si vous ne le connaissez pas, faites :

      ls /home

      cela donnera la liste des dossiers utilisateur dont en principe les noms correspondent au différents comptes utilisateurs.

      Et redémarrez.

      Vous devriez alors pouvoir vous connecter sans problème…

  1. Bon ben voilà, Ubuntu 18.04 lts est installé !

    Grâce à tes conseils et tes tutos ça s’est passé sans problème; heureusement que je t’avais lu avant sinon j’aurais vraiment été largué 😉

    D’habitude j’y vais à reculons dans les MAJ mais cet Ubuntu évolue vraiment dans le bon sens. Il est de moins en moins complexe, de plus en plus accessible aux blaireaux dans mon genre, et plein d’applications qui simplifient la vie d’une façon pas croyable.

    A ce rythme, Windows va bientôt devoir courir derrière Linux 😉 Si seulement les développeurs de logiciels voulaient bien ne pas bouder ce formidable OS…

    Le seul truc vraiment pénible pour moi c’est de ne pas pouvoir développer entièrement l’arborescence dans le panneau de gauche de l’explorateur de document, comme chez « l’ennemi ». Mais ça viendra sûrement un jour…

    Bref, je voulais simplement te remercier 🙂

    1. Bonjour Pablo !

      Bravo pour le succès de votre mise à jour. 🙂

      Ce n’est pas les développeurs qui boudent Linux, les éditeurs de logiciels payants (Et encore aujourd’hui ça évolue). Mais à tous ces logiciels payant sous Windows, il existe généralement de très bonne alternative Open-source disponible sous Linux et de plus en plus sous les autres OS.

      Par exemple, pour :

      • la bureautique => LibreOffice, OnlyOffice,…
      • la retouche photo => GIMP
      • le montage vidéo => Shotcut, KDEnLive
      • l’édition audio => Audacity
      • le mixage => Ardour
      • etc.

      J’essaie d’en présenter quelques unes sur ce site 😀

      Concernant le développement de l’arborescence dans l’explorateur de fichier de GNOME (l’environnement graphique de Ubuntu), vous ne retrouverez pas en effet, la même chose que sous Windows. Par contre, vous pouvez modifier les préférences pour avoir quelques choses qui s’y rapproche. Dans l’explorateur, passez en mode liste pour l’affichage des éléments, puis dans les Préférences (accessible depuis le menu Fichier dans la barre en haut de l’écran) cochez Autoriser le dépliage des dossiers.

      Et voilà.

      Sinon il y a des alternatives à ce navigateur de fichier. C’est ça qui est génial avec Linux, on a le choix

  2. Bonjour,

    Bon tuto bien détaillé qui me donne envie de passer à 18.04 lts mais j’ai un doute : j’ai Ubuntu 16.04 lts 32 bits et je crois comprendre que le 18.04 lts ne fonctionne qu’en 64 bits. Or s’agissant d’un pc ancien je ne suis pas certain que le processeur – Intel® Core™2 CPU 6300 @ 1.86GHz × 2 – soit compatible.

    Pourriez-vous me dire si la migration est possible avec ce processeur ?

    Merci 🙂

    1. Bonjour Pablo,

      Tout d’abord, votre processeur est compatible 64 bits (Caractéristiques Processeur Intel® Core™2 Duo E6300). Donc vous pouvez installer des systèmes d’exploitation 64 bits sans problème et sans perte de performances par rapport au 32 bits.

      Votre ordinateur doit être de 2006-2007… À cette époque, les PCs, même s’ils étaient déjà avec des CPU 64 bits, étaient livrés quasi uniquement avec Windows XP 32 bits malgré l’existence d’une version XP 64 bits ou d’alternative Linux 64 bits.

      Pour revenir à votre question, bien que Ubuntu 18.04, pour une nouvelle installation, ne soit plus que proposée qu’en version 64 bits, la mise à jour reste possible. Et, si Ubuntu arrête de proposer ses ISO d’installation en 64 bits, certaines de ses déclinaisons officielles (prévues pour les PCs moins puissants et/ou anciens) le font toujours : Xubuntu (environnement XFCE) ou Lubuntu (environnement LXDE).

      D’ailleurs, peut-être l’une d’elles serait plus adaptée à votre ordi, car Ubuntu (déjà avec UNITY et encore plus avec GNOME) est gourmand en ressources matérielles (graphique, RAM,…).

      Personnellement je ne l’ai pas testé sur de telle configuration. Je privilégie plutôt, pour mes anciennes machines recyclées, Linux Mint édition XFCE (aussi basée sur Ubuntu 18.04, équivalent sauce Linux Mint de Xuduntu), Xuduntu ou Lubuntu (pour les plus vieilles avec des Pentium 4).

      Et si vous faites le choix d’installer l’une d’elles (ou Linux Mint 19.x XFCE), je vous recommande de le faire depuis une ISO 64 bits. 🙂

      Cordialement.

      1. Bonjour,

        Exact, ce pc est une vieille bête de récup sauvée in extremis de la décharge…

        Bien qu’obsolète, il est suffisant pour la bureautique et surtout il me permet d’expérimenter Linux et de m’affranchir un peu de Windows de plus en plus intrusif et complexe. Et puis j’aime bien l’esprit de la communauté Linux, ceux qui comme vous prennent sur leur temps pour venir en aide aux noobs comme moi 😉

        Mon Ubuntu actuel me convient tout à fait, pas un plantage depuis plus d’un an, rien à dire, mais certains softs que j’utilise évoluent et exigent le 64 bits alors pas le choix; je vais essayer de suivre le tuto et voir si je peux m’en sortir.

        Un immense merci Le Tux Masqué pour votre réponse plus que complète et bravo pour ce site aussi clair qu’utile 🙂

      2. Petite précision, la mise à jour ne passera pas votre installation d’Ubuntu en 64 bits. Pour cela, il faut refaire une installation complète à partir d’une ISO 64 bits. L’installation n’est pas complexe. Il faut juste, avant de commencer, bien sauvegarder ses données personnelles sur un disque externe pour éviter de les perdre en cas d’erreur ou de problème.

        Désolé j’ai pas fait de tuto sur mon site pour vous aider sur l’installation de Ubuntu (ça viendra peut-être… 😎 ). Par contre, j’en ai fait pour l’installation de Linux Mint (distribution communautaire basée sur Ubuntu)…

        L’architecture 64 bits présente plusieurs avantages pour les logiciels avec par exemple un adressage de la mémoire au delà de 4 Go sans « bidouillage ».

        J’adhère parfaitement à vos propos sur le côté intrusif de Windows. Notre vie privée est importante. Mais Canonical (la société derrière Ubuntu) semble prendre, parfois, le même chemin que Microsoft comme par exemple avec l’introduction, à partir de Ubuntu 18.04, de la télémétrie. Mais, contrairement à Windows, elle est complètement désactivable et Canonical fait preuve de plus de transparence sur les données collectées et puis le code source de Ubuntu est complément Open-source ce qui permet à qui veut de la modifier à sa convenance. Aussi, c’est pour ça que je préfère Linux Mint (les avantages de Ubuntu sans les inconvénients…) ou Debian, totalement libre mais par contre moins accessible pour les débutants.

        Ce qu’il y a de bien avec Linux, c’est qu’on a le choix. Certains vous dirons trop…

        Et merci pour vos compliments sur le site 🙂

      3. Merci pour cette précision d’importance 🙂

        J’ai récupéré l’iso du 18.04.1 lts, vérifié son intégrité et l’ai gravé sur dvd mais je ne l’ai pas installé !

        Je pense le faire sur un second disque plus récent donc plus performant et avec plus d’espace que j’ajouterai au pc, comme ça je conserve intacte l’ancienne config au cas où.

        Je pense donc retirer le DD actuel, installer le nouveau – faut-il le formater avant ? – puis insérer le dvd gravé. Si l’installation est un succès, je réinstallerai le premier DD et là, si j’ai bien compris, Ubuntu devrait me proposer sur quel DD démarrer.

        J’ai bon docteur ?;)

      4. Petite recommandation, privilégiez une clé USB pour l’installation, plutôt que de le faire depuis un DVD. Avec un DVD, il m’est arrivé souvent d’avoir des problèmes. Et puis depuis une clé USB (sur un port USB2 voir plus récent), l’installation sera plus rapide… 🙂 (pour vous aider, lisez la partie création de clé USB d’installation Linux fait pour Linux Mint mais aussi valide pour Ubuntu, ou sous Windows, utilisez Rufus)

        Pour pouvoir démarrer depuis la clé USB, il faudra peut-être changer l’ordre des périphériques de démarrage dans le BIOS. Parfois, en fonction des cartes mères et des BIOS, un raccourcis clavier genre F9 à taper avant démarrage de l’OS vous permet de choisir aussi à partir de quel périphérique démarrer.

        Sinon, pas besoins de le formater votre disque avant, cela sera fait durant le processus d’installation.

        Pour l’installation, en effet, éviter de toucher à votre disque actuel en le retirant est une bonne idée. Un retour arrière sera d’autant plus simple… Mais après l’installation, si vous rebranchez les deux, là encore, le réglage de l’ordre des périphérique pour le démarrage dans le BIOS va compter. Si votre nouveau disque est en premier, c’est votre nouvelle installation qui démarrera, si c’est votre ancien disque alors, votre ancienne version prendra la mains.

        Pour un Dual-Boot sans passer par le BIOS, le plus simple c’est d’avoir les deux branchés à l’installation (mais c’est aussi plus risqué pour un retour arrière facile et pour les données de votre ancien disque). Alors après l’installation, vous aurez un menu GRUB vous permettant de choisir sur quel système démarrer. Mais ça apportera d’autres problèmes (qui peuvent se résoudre plus ou moins facilement pour un débutant) quand vous déciderez de retirer ou formater votre ancien disque pour adopter définitivement à la nouvelle version…

    2. Bonjour Le Tux Masqué

      Après vérification il n’y a qu’un seul emplacement pour DD dans le PC donc voilà un problème de moins.

      J’achèterais une clé usb avec le DD pour créer une clé bootable puisque c’est préférable. Surtout que grâce à votre autre tuto – ultra clair lui aussi – sur le sujet j’ai pu repérer l’utilitaire « Disque » et le tester un peu.

      Et cerise sur la gâteau, j’ai découvert du même coup ce que je cherchais depuis longtemps : la liste des lecteurs présents sur la machine et leurs caractéristiques.

      Décidément, j’apprécie de plus en plus votre site.

      Je vous ferai un retour dès la migration achevée. Merci encore:)

  3. Bonjour, j’essaie de passer à 18.04 mais j’obtiens:

    The upgrade has aborted. The upgrade needs a total of 106 M free
    space on disk ‘/boot’. Please free at least an additional 12,5 M of
    disk space on ‘/boot’. Vous pouvez supprimer les anciens noyaux en
    utilisant ‘sudo apt autoremove’ et vous pouvez également définir
    COMPRESS=xz dans /etc/initramfs-tools/initramfs.conf pour réduire la
    taille de votre initramfs.
    Merci pour votre aide

    1. Bonjour Isabelle,

      Le message indique que le disque dur hébergeant ‘/boot’ n’a pas assez d’espace libre pour permettre la mise à niveau. Il faut donc faire de la place. D’où la commande recommandée.
      Le dossier /boot peut être sur une partition séparée du reste du système. Si c’est le cas chez vous, je vous recommande d’augmenter la taille de sa partition avec un utilitaire comme GParted (présent sur les dépôts Ubuntu) ou Disques (installé par défaut mais moins visuel…).

      Si vous ne savez pas comment est partitionné votre disque, dans un terminal (Ctrl+T pour ouvrir un terminal), faites cat /etc/fstab pour lister les points de montage. Et si vous avez une ligne du style :
      UUID=xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx /boot ext4 defaults 0 2 c’est que /boot est séparé du système. Sinon il est sur la même partition que le système.

      Aussi, voici quelques commandes utiles pour libérer de la place au niveau du système à exécuter aussi dans une fenêtre terminal :

      • sudo apt autoremove --purge désinstallera les paquets non utilisés comme les anciens noyaux (mais en principe les plus anciens sont « nettoyé » automatiquement à l’installation d’un nouveau et seul les précédents est conservé), les anciennes librairies plus utilisées, etc. L’argument --purge permet la suppression des fichiers de configuration associés à ces paquets.
      • sudo apt autoclean supprimera les paquets obsolètes présents dans /var/cache/apt/archives : quand un paquet est installé, une copie de son installeur est conservé dans ce dossier. Quand une nouvelle version du paquet est installée, les anciennes sont quand même conservés dans ce dossier.
      • ou sudo apt clean qui videra complètement le dossier /var/cache/apt/archives et permettra de gagner encore plus de place.

      Mais toutes ces commandes ne feront pas de miracle et ne vous permettront peut-être de gagner que quelques centaines de Mo ce qui pourrait ne pas être suffisant.

      Aussi, voici d’autres pistes pour gagner de la place si votre répertoire /home est sur la même partition (pas de ligne UUID=xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx /home ext4 defaults 0 2 dans le retour de la commande cat /etc/fstab) :

      • vider le cache de vos navigateurs Web (dans les préférences de ces derniers).
      • vider la corbeille si ça n'est pas déjà fait.
      • déplacer les documents volumineux vers un autre disque (externe par exemple)
      • visiter et nettoyer le dossier Téléchargements, où certains fichiers téléchargés peuvent être devenus inutiles à conserver

      N'hésitez à faire un retour.
      Cordialement.

  4. Bonsoir,

    J’ai lancé la mise à jour d’Ubuntu 16.04 vers 18.04 hier. Tout s’est bien passé … sauf après le redémarrage : le démarrage de la nouvelle version reste figé, après l’apparition de « Ubuntu » et l’avancement partiel (points qui changent de couleur). Ensuite l’écran devient noir. Tous les arrêts manuels du PC et les relances n’ont pas résolu le problème.

    Quelqu’un peut-il m’aider ?

    D’avance merci

    1. Bonjour,

      Je vous suggère de démarrer en Recovery mode qui se trouve dans le menu GRUB. Pour faire apparaitre le menu GRUB si vous ne l’avez pas, appuyez sur la touche shift durant le démarrage jusqu’à son apparition. Puis allez dans Options avancées pour Ubuntu et sélectionnez le dernier noyau en Recovery mode (2eme ligne en principe). Et faites Resume pour reprendre le démarrage normal. Puis connectez vous.
      Si tout se passe bien, alors mettez à jour le système (Gestionnaire de mises à jour ou en ligne de commande sudo apt update && sudo apt upgrade), cela mettra à jour entre autre votre kernel. Aussi, essayez de changer de drivers matériels en passant à ceux propriétaires entre autre pour la carte graphique si vous avez une nVIDIA (Logiciels & Mises à jour, onglet Pilote additionnels). Puis redémarrez.

  5. J’ai fait la mise à niveau vers 18 04 et depuis je suis perdue; pas d’aide affichée; et surtout pas de connection au réseau Wifi. Je n’ai internet qu’en étant reliée directement à ma box. Si je suis dans une autre pièce,et que je clique sur chercher un réseau, l’écran s’assombrit, aucun réseau n’est trouvé alors qu’auparavant je n’avais aucun problème, mon ordinateur se connectait automatiquement sur ma Wifi. C’est très génant.Merci de me dépanner.

    1. Bonjour,

      Il peut y avoir beaucoup de raisons à votre problème.
      Tout d’abord, je vous conseille de vérifier que votre carte wifi est bien reconnu avec la commande suivante dans un terminal : iwconfig. Si elle est bien reconnue, elle devrait être dans la liste.
      En suite, vérifiez de ne pas avoir un bouton WIFI enclenché sur votre ordinateur (les PC portables en ont souvent…) qui aurait désactivé les réseau sans fils. Une commande dans un terminal permet de vérifier simplement cela : sudo rfkill list.
      Si vous avez au niveau de votre périphérique wifi (Wireless LAN) Soft blocked ou Hard blocked sur yes, c’est le cas.
      Pour débloquer, vous pouvez faire sudo rfkill unblock wifi ou sudo rfkill all.
      Sinon je vous recommande de lire https://doc.ubuntu-fr.org/wifi qui pourra vous donner des idées pour résoudre votre problème.

  6. Nous somme le 19 septembre (2018) et pour moi à chaque mise à jour de ma lts 16.04, une mise à niveau vers 18.04 est proposée comme sur la 9eme photo de votre page. La première préparation comme montrée dans la 10eme photo échoue (croix rouge au lieu du check vert) puis l’interface de mise à jour se ferme et c’est tout… Connaissez vous quelqu’un qui aurait pu résoudre ce genre de problème ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Lionel