Comment installer et utiliser des AppImage sous Linux

Comment installer et utiliser des AppImage sous Linux

Sous Linux, il existe de nombreux formats de paquets pour distribuer et installer une application. Le format AppImage est l’un deux. Voici une présentation du format et un guide pour son installation et utilisation sous Linux.

Qu’est que le format AppImage ?

Présentation du format

À la différence des autres formats d’application pour Linux, le format AppImage est un format d’application portable.

Ce format présente plusieurs avantages par rapport à d’autres :

  • Il peut s’utiliser sur n’importe quelles distributions Linux (Debian, Ubuntu, Linux Mint, Fedora, Manjaro, …).
  • Il embarque toutes les bibliothèques nécessaires au bon fonctionnement de l’application. Ainsi pas besoins de se soucier des dépendances ou de la compatibilité avec l’OS.
  • Et, pour installer et exécuter un paquet de ce type, pas besoins d’avoir un compte utilisateur avec des droits administrateur.

Par contre, de base, il ne permet pas de mise à jour automatisée. Il faudra chercher soit-même si une nouvelle version est disponible et télécharger le nouveau paquet pour remplacer celui utilisé.

Toutefois, certaines applications peuvent afficher une notification pour indiquer une nouvelle version disponible à télécharger.

Où trouver des paquets au format AppImage ?

Les paquets AppImage peuvent être proposés directement sur le site d’un éditeur d’un logiciel (exemple : Kdenlive, Openshot, Molotov, …).

Il existe aussi un magasin officiel regroupant plusieurs applications disponibles sous ce format : le AppImageHub.

Et, en faisant une recherche sur internet, vous pourrez trouver d’autre sources non officielles. Par contre, attentions à la fiabilité des sites que vous trouverez ainsi…

Installer et utiliser un paquet AppImage

En faite, il n’y a pas d’installation au sens traditionnel du terme. Comme je l’ai précisé plus haut, c’est un format portable. Pour l’utiliser, en résumer, il faut :

  1. Sauvegarder le fichier du paquet AppImage sur votre disque ou une clé USB
  2. Rendre ce paquet AppImage exécutable
  3. Le lancer en double-cliquant dessus ou en ligne de commande

Mais voici le détail de ces opérations.

Emplacement de stockage

Vous pouvez le laisser là où vous l’avez téléchargé ou le déplacer. Pour une meilleure intégration avec le système, vous pouvez aussi utiliser pour le stocker les dossiers :

  • $HOME/Downloads (en français $HOME/Téléchargements) ou $HOME/Applications ($HOME indique votre dossier utilisateur) que peuvent utiliser d’autres outils tiers.
  • Ou, si vous utilisez des outils en ligne de commande, $HOME/.local/bin ou $HOME/bin.

Vous pouvez aussi renomer le fichier AppImage avec un nom plus simple (par exemple sans numero de version). Ainsi, si vous téléchargez une nouvelle version, en lui donnant le même nom, vous pourrez le remplacer vous n’aurez pas à modifier vos lanceurs (raccourcis) pour lancer le paquet.

Rendre le AppImage exécutable

Avec l’interface graphique

Faites un clic droit de la souris sur le paquet et aller dans Propriétés. Exemples :

Puis, dans l’onglet Permissions, cochez Autoriser l’exécution du fichier comme un programme. Exemples :

Et fermez la fenêtre.

En ligne de commande

Allez dans le dossier contenant le fichier AppImage.

cd chemin_du_dossier

avec chemin_du_dossier à remplacer par le chemin correspondant. Par exemple $HOME/Applications ou ~/Applications.

Puis donnez les droits d’exécution avec la commande suivante :

chmod +x nom_fichier.AppImage

avec nom_fichier.AppImage à remplacer par le nom du fichier.

Pour ne pas avoir à saisir manuellement le nom en entier, commencez à le taper puis appuyez sur la touche Tab ⇆ pour finir de le compléter automatiquement.

Exécuter le paquet AppImage

Pour lancer l’application, double-cliquez sur le fichier ou dans un terminal, faites :

./nom_fichier.AppImage

avec nom_fichier.AppImage à remplacer par le nom du fichier.

Alors, parfois, certains paquets vous proposerons d’installer un fichier Desktop.

appimage installation

Si vous acceptez, un lanceur (raccourci) sera ajouté à votre menu d’application.

Vous pouvez vous même créer un lanceur (un raccouci). Certains environnements le permette en faisant par exemple un clic droit sur le bureau (Cinnamon, Mate) et en choisissant créer un lanceur.

Sinon vous pouvez le faire en ouvrant un éditeur de texte comme Gedit (GNOME), Kate (KDE), Mousepad (Xfce), Xed (Cinnamon), Pluma (Mate), … Puis copiez et adaptez à minima les informations suivantes :

[Desktop Entry]
Type=Application
Name=nom du programme
Categories=catégories du programme à séparer avec un point-virgule #Exemple: Categories=Application;AudioVideo; Comment=description du programme (facultatif) Icon=icône du programme #un chemin, ou le nom d'une icône de votre thème d'icônes Exec=commande qui permettrait d'ouvrir le programme par le terminal. Terminal=false #indique s'il faut ouvrir ou non un terminal lors de l'exécution du programme (false ou true)

D’autres options sont possibles. Pour en savoir plus sur le format d’un fichier .desktop, consultez ses spécifications officielles. Aussi Vous pouvez aussi consultez la liste de catégories possibles.

Alors sauvegardez le dans un fichier nom_du_programme.desktop.

Et pour l’avoir dans le menu des applications déplacez/copiez le dans $HOME/.local/share/applications (le dossier .local est un dossier caché à la racine de votre dossier $HOME).

Désinstaller un paquet AppImage

Rien de plus simple, il suffit de supprimer le paquet. Vous pouvez faire cela par l’interface graphique :

  • En sélectionnant le fichier dans le navigateur de fichier puis en appuyant sur la touche Suppr de votre clavier.
  • Ou en faisant un clic droit de la souris puis Supprimer.

Sinon dans un terminal, faites :

rm nom_du_fichier.AppImage

avec nom_fichier.AppImage à remplacer par le nom du fichier.

Alors, vous pouvez aussi :

  • Supprimer son lanceur (fichier .destop) qui se trouve dans le dossier $HOME/.local/share/applications créer soit lors de la première exécution ou manuellement (le dossier .local est un dossier caché à la racine de votre dossier $HOME).
  • Et éventuellement effacer son dossier de préférences qui se trouve généralement dans un sous dossier de $HOME/.local/share.

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.